Cœur d'Essonne Agglomération

Conseil Communautaire du 22 juin 2017

 

Intervention de Monsieur SANTIN sur la ZAC des Belles Vues

Comme je l’ai dit en bureau communautaire, en tant que Maire de St Germain lès Arpajon, je tiens à m’exprimer sur ce projet d’éco quartier aux Belles Vues, car j’ai un quart de la population qui est déjà habitant d’un quartier de l’autre côté de la RN20 (au quartier des Folies) et qui subit chaque jour le problème d’enclavement et de circulation complètement saturée, matin et soir, aussi bien au niveau de l’échangeur qu’ensuite sur la RN20.

Je voudrais donc redire qu’il faut penser aux infrastructures avant l’arrivée de nouveaux quartiers, et particulièrement avant l’installation des 1045 logements nouveaux aux Belles Vues. Je cite votre document : « la nouvelle ZAC engendre des impacts – les trafics se reportant principalement sur les grands axes structurants à proximité : RN 20, RD 97 ».

Je partage d’autant mieux les réserves exprimées par le Commissaire enquêteur qu’en tant qu’élu local, j’ai pu depuis plus de 20 ans, mesurer l’écart entre les promesses et la réalité.

Ainsi, pour désenclaver ce quartier, pour améliorer les moyens d’accès, j’ai entendu parler successivement de pont, de rond-point, de tunnel. J’ai même pu découvrir qu’un projet d’aménagement à 6M€ avait été inscrit dans le dernier schéma directeur de l’ex CCA, arrivé à échéance en 2013.

De toutes ces promesses, aucune réalisation, bien entendu.

Maintenant, on nous promet l’aménagement en site propre (transport en commun) d’une RN20 pour laquelle nous n’avons toujours pas de porteur financier pour acheter les terrains nécessaires par exemple à la réalisation des parkings d’attente ou de sites de covoiturages ; Et il y a d’autres points noirs sur son tracé qui sont, semble-t-il, plus prioritaires.

A ces réserves concernant l’accès, la desserte et la circulation, j’ajouterai un point concernant les eaux de pluie et de ruissellement car nous avons déjà des problèmes d’inondations dans certains quartiers à l’issue de très gros orages. Qu’en sera-t-il lorsque plus de 50 hectares nouveaux seront construits ? Comment protéger la RN20 de cet afflux d’eau quand on sait qu’à chaque gros orage, les fossés débordent et obligent à neutraliser une voie de cette RN20 ?

Partageant les inquiétudes de ces germinois que je représente, je ne peux qu’abonder dans le sens des réserves exprimées par le Commissaire enquêteur.

Je voterai donc contre la levée de ces réserves.

Je n’ai pas la même attitude envers les autres ZAC communautaires envisagées car elles ne sont pas du tout de la même envergure.