Ces dernières semaines, les attaques se sont multipliées contre le chauffage au bois,accusé d’être responsable de l’essentiel de la pollution de l’air. Or, s’il est indéniable que les cheminées à foyer ouvert émettent partiellement des particules et gaz nocifs pour l’environnement et la santé, rappelons qu’elles ne le font que de façon saisonnière, en hiver, alors que la pollution liée aux transports nous nuit toute l’année et reste responsable de l’essentiel de la pollution à laquelle les urbains sont confrontés. En ville, ce sont les automobiles qui sont responsables de la pollution. Cette réalité objective s’impose à tous, au-delà des postures ou artifices conjoncturels...lire la suite ici