Année 2016

A l'heure où nous écrivons ces lignes les négociations de la COP 21 sont en cours ainsi que les élections régionales et la mise en place de la nouvelle communauté d'agglomérations «Cœur d'Essonne, Agglomération» à laquelle nous appartenons maintenant par la fusion entre la CCA et la CAVO. Nous nous interrogeons sur l’évolution de notre environnement francilien, que ce soit au niveau régional ou local et nous nous méfions des discours politiques teintés en « vert » destinés à faire passer des décisions à l’opposé de la préservation de nos patrimoines, de notre santé, de nos richesses naturelles, de notre cadre de vie.

L'urbanisation et l'augmentation de la démographie francilienne a un impact sur la pollution de l'air, la diminution des zones vertes et agricoles, les difficultés grandissantes des déplacements quotidiens, la qualité de vie. Il est indispensable de revoir nos modes d'urbanisation et de déplacements. Cela demande des changements notables de nos comportements et habitudes de vie, une lutte contre les forces d'inertie dont nous sommes tous porteurs. Les citoyens ne doivent pas hésiter à prendre leur avenir en main contre les lobbies de toutes sortes qui ne voient que leurs intérêts personnels à court terme en faisant de la résistance contre tout changement. Les mouvements associatifs, autour de fédérations comme France-Nature-Environnement sont des outils démocratiques à leur disposition pour cela.

La Norville-Environnement vous apporte tous ses vœux d'amélioration de votre qualité de vie pour cette nouvelle année.