Novembre 2013

Le bois de la Garenne

 

Le bois de la Garenne est un petit bois urbain, le seul à être communal dans la CCA. Sa superficie limitée et sa position dans une zone urbaine en croissance le rendent particulièrement vulnérable. L’absence d’une gestion raisonnée pendant des dizaines d’années, couplée à une utilisation sans précaution particulière, a entraîné un vieillissement de cet espace boisé sans régénération efficace et un affaiblissement inquiétant.

 

Malgré les apparences, le bois est en phase de déclin !

Au stress créé par une fréquentation accrue va maintenant s’ajouter le stress du changement climatique. Les arbres vieillissants sont moins résistants et certaines essences deviendront moins adaptées. Il faut également s’attendre à l’apparition de nouveaux parasites et ravageurs. S’il n’y a aucune intervention efficace dès aujourd’hui il n’est pas certain que le bois puisse y résister avant que n’apparaissent suffisamment de prédateurs permettant une régulation naturelle de ces nouveaux ravageurs et qu’une nouvelle population d’arbres plus résistants et mieux adaptés prenne le relais.

Il est vrai que cela peut laisser certains indifférents, voir même leur permettre d’envisager une nouvelle zone d’extension urbaine pour l’avenir !

Pourtant, le bois a une valeur certaine.

Par sa fréquentation il montre qu’il a un rôle culturel et ludique. Sa disparition serait une perte pour nombre d’utilisateurs de tout âge. Il a aussi un rôle dans l’écosystème local et régional qu’il ne faudrait pas négliger : le bois est en interaction écologique avec les jardins, vergers, espaces verts publics et privés ainsi que la zone agricole.

/…

Il participe à la biodiversité locale de La Norville et de ses environs. Il est aussi en interaction avec les autres zones boisées de la région comme par exemple la forêt de Cheptainville et la vallée de l’Orge. Il est un des maillons d’une chaîne écologique entre la vallée de l’Essonne et la vallée de l’Orge permettant des échanges de populations (oiseaux, chauve-souris, etc.) entre ces vallées et le maintien d’une biodiversité régionale.

Un plan de gestion donnant des objectifs à atteindre à court, moyen et long terme est indispensable. Une réflexion sur son mode de fréquentation devrait être aussi envisagée. Mais tout cela ne peut se faire d’une façon efficace sans la participation des Norvillois! La Norville-Environnement a déjà participé à plusieurs réunions avec la Municipalité sur le sujet, nous espérons que d’autres suivront. Il est indispensable que les Norvillois qui ont à cœur la sauvegarde de ce bois et qui souhaitent s’y investir nous rejoignent.

Rencontrez nous tous les premiers samedi du mois de 10H à 12H à la maison des associations, salle Vendôme, ou contactez nous à notre adresse électronique : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 Ce bois est notre bois, ce bois est votre bois !

 

Prenez-le en main ! Participez à son avenir !

 

La Norville-Environnement est :

 

- adhérente à Essonne-Nature-Environnement. (http://ene91.fr/)

 

- membre fondateur du Collectif-Environnement-Arpajonnais pour la maîtrise de l’urbanisme, la protection de l’environnement et de la qualité de vie dans l’Arpajonnais. (http://collectif-environnement-arpajonnais.over-blog.com/