INFORMATION

Voies vertes, ou plutôt pseudos voies vertes, aménagées sur les trottoirs en toute illégalité.

En Ile de France (Essonne), un groupe d’associations de piétons, de cyclistes et d’environnement, après un recours gracieux, a obtenu le retrait d’aménagements illégaux au regard du Code de la route (article R.110-2 et de la « loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, dite loi handicap ».

Le Code de la route ne précise pas que le trottoir est une chaussée, mais est destiné à la circulation des piétons, par contre, la bande cyclable est définie par le Code : voie exclusivement réservée aux cycles à deux ou trois roues sur une chaussée à plusieurs voies, et la piste cyclable : chaussée exclusivement réservée aux cycles à deux ou trois roues. (Source Code de la route R.110-2)

Une multitude de communes de notre territoire national sont dans le même cas d’illégalité par ces aménagements ne respectant pas la loi (Code de la route et accessibilité). Les collectivités territoriales (communes, Communautés de communes, Communautés d’agglomérations et Conseils départementaux, représentés par les élus, maires …doivent respecter la loi.

En Vendée, sur la pression d’une association de piétons, une commune dont le maire est député (vote les lois) a également supprimé les pseudos pistes cyclables aménagées sur les trottoirs.

À noter : l'installation d'une piste cyclable non détectable accolée au cheminement piétonnier représente un danger et un stress par sa proximité, plus particulièrement pour les personnes handicapées ou âgées, mais aussi pour les enfants et les piétons distraits. (Source FCDE)

Devant la prise de conscience d’élus à se conformer à la loi, nous invitons l’ensemble des maires et autres collectivités territoriales à faire de même.

2015-logo Droits du Piéton

À lire également : Le Blog "SOS Conso" du quotidien "Le Monde" commente sans complaisance le rapport de l'Inspection Générale sur le terrasses de Paris