La Perruche à collier (Psittacula krameri) est une espèce de grandes perruche originaire d’Afrique ( Psittacula Krameri krameri et Psittacula Krameri parvirostris ) ou d’Asie (Psittacula Krameri borealis et Psittacula Krameri manillensis ). Elle présente un dimorphisme sexuel. Seuls les mâles possèdent le collier noir et une mince bande rouge sur la nuque en période de reproduction. Les photos ci-dessous des perruches ont été faites en hiver.

Une cinquantaine d'individus se seraient échappés d'un conteneur sur la zone aéroportuaire d'Orly en 1974 puis en 1990, à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Cet oiseau, essentiellement la sous-espèce manillensis, est maintenant bien installé dans notre région.

La perruche à collier est cavernicole, c’est à dire que nidification et pontes se font dans des anfractuosités, souvent dans les arbres creux. Bien intallée le long de l’Orge elle apprécie, entre autres, les vieux platanes. En hiver des bandes se répandent dans la région. Nous pouvons les voir facilement et surtout les entendre dans le ciel norvillois.

La perruche à collier se nourrit essentiellement de fruits et de graines. En hiver elle visite, comme sur ces photos, les mangeoires à oiseaux.

Considéré comme un fléaux dans les pays d’origine pour les cultures cet oiseau ne semble pas poser pour l’instant de problème en Europe. En concurrence avec les autres oiseaux et mammifères cavernicoles pour la nidification il est intéressant de suivre son impact sur la faune autochtone. Du fait de son expansion dans notre département il faudra également suivre son impact sur les cultures céréalières et fruitières ainsi que dans les vergers familliaux.

Que l’on apprécie ou non sa présence sur notre territoire cette perruche fait maintenant partie de notre avifaune.