Probablement Lucilia caesar dite mouche verte ou mouche à merde mais qui peut être confondue avec Lucilia sericata dite aussi mouche verte ou lucilie soyeuse. Ces deux mouches sont de la famille des Calliphoridae.

L. caesar, malgré une de ses appellations, n'a aucun contact avec les fèces. Au stade adulte elle se nourrit de pollen et de nectar. Les oeufs sont pondus sur les charognes, d'où son utilité comme nettoyeuse de la nature. La présence de cette mouche et de sa larve est une des clefs fondamentales dans l'entomologie médico-légale.

L. serica a également sont utilité dans l'élimination des cadavres. L'adulte est aussi une pollinisatrice de préférence pour les fleurs sentant la charogne. La larve est utilisée en asticothérapie.

La Lucilia présentée ici est sur une fleur de grande berce (Heracleum sphondylium L.), plante indigène et largement répandue dans notre région. Cette fleur est loin de sentir la rose!