Une réunion s’est tenue le samedi 1er octobre à La Norville sur le thème de la circulation. Etaient présents des adhérents de La Norville-Environnement, de l’ADEMUB et une conseillère municipale de La Norville

 

Compte tenu qu’un bureau d'études va être nommé par la CEA pour faire des propositions d’aménagement de la circulation, cette 1ère réunion consistait donc à échanger pour savoir comment regrouper nos compétences et apporter des propositions et notre participation notamment concernant l’aménagement d’itinéraires cyclables sur les 11 communes de l’ex-Arpajonnais, en continuité avec ceux existants sur l’ex CAVO, en liaison avec la FCDE.

Constat:

-La circulation dans La Norville est très difficile, trop de voiture ( on compte 2,6 voiture par foyer) les rues étroites caractéristiques de La Norville sont saturées, vitesse trop élevée, incivilités, notamment aux horaires scolaires.

-Parkings (notament ceux des gares RER) également saturés

A ce propos il est rappelé que le développement de l’usage du vélo en Île-de-France représente un enjeu majeur pour les Franciliens en termes de mobilité au quotidien, de qualité de l’air, de réduction des nuisances sonores, de développement économique, de tourisme, de sport et de loisirs.

M. Marconnet, maire d’Egly est le vice-président de l'Agglo en charge des circulations douces.

Propositions:

-Passer toute la ville à 30km/h, voir zone 30 ( c’est un pouvoir des maires )

-Les sens uniques et généraliser le double sens cyclable. (Le fait de savoir que des cyclistes peuvent arriver en face est apaisant au niveau des vitesses automobiles)

-Pedibus sur volontariat pour l’accompagnement des enfants à l’école; (solliciter les jeunes retraités favorise le mélange des générations)

-Faire un comparatif des temps de déplacement dans La Norville en voiture d’une part, à vélo, a pieds d’autre part.

-Contact Thierry FICHEUX conseiller municipal à Arpajon (voir l’information «Tous à vélo»)

-Développer le télé travail et le «co-working» (télétravail) dans le but de diminuer les besoins en déplacement.

-Assurer la continuité des moyens de transports (ex: pouvoir mettre facilement son vélo et sans gêner dans une voiture du RER)

-Ne pas aménager les carrefours systématiquement au bénéfice des automobilistes ( ex. des passages pour piétons déportés du carrefour et qui allongent le trajet piéton). A ce propos un plan d’action des mobilités actives est en cours ( PAMA ) contact: Gérard Foucault, adhérent LNE et Droits du piéton.

-Divers propositions pour dynamiser les circulations douces, journée vélo à la Norville, atelier de réparation vélo associé à une ressourcerie.

En priorité:

-Faire un diagnostic de la situation actuelle (des comptages sont en cours: contact Max Guillemin resp au niveau CEA ( Julien Durand également sur ce dossier)

-Déterminer les itinéraires structurants dans un 1er temps, puis le maillage fin par la suite. Pour cela il faudra aller sur le terrain faire le repérage des liaisons intercommunales, y compris avec les communes proches de l'ex-Arpajonnais. Il est important de penser à des itinéraires communautaires structurants avant d'en venir à des itinéraires intracommunaux. Utiliser l’outil Openstreetmap: http://umap.openstreetmap.fr/fr/map/discontinuites-cyclables-idf_utilisateurs.

-Formaliser les besoins dans le cadre d’un Pan Local Déplacement (PLD)

-Constituer une équipe, pour cela contacter chacune des 10 communes impactées pour un contact.

-Voir aussi pour associer le "Randonneur Cyclos Norvillois" (RCN91) dans ce projet.

 

11 Communes Contact
Arpajon Thierry FICHEUX
Avrainville
Breuillet Emmanuel DESERT
Bruyères le Châtel
Cheptainville
Egly
Guibeville
La Norville
Marolles en Hurepoix
Ollainville
Saint Germain les Arpajon

Prochaine réunion: le 12 novembre (même endroit, même heure).